Comment installer un carport en bois ?

Abris carport

Vous en avez assez que vos véhicules soient systématiquement exposés aux intempéries et aux déjections d’oiseaux ? Votre garage est trop petit ou vous l’utilisez déjà pour entreposer vos outils ou autre ? Vous avez donc pris la décision d’installer un carport en bois pour vous garer aisément tout en protégeant votre voiture ou vos motos. Cette structure est en effet une excellente solution pour pouvoir mettre à l’abri vos véhicules sans pour autant s’embarquer dans un chantier long et onéreux. Le carport présente de nombreux avantages parmi lesquels on peut citer sa praticité, son coût et sa grande adaptabilité.

Construire un carport, l’aspect administratif

Sur le plan administratif, la construction d’un carport est incontestablement plus facile à mettre en œuvre que celle d’un garage. En effet, le garage va obligatoirement nécessiter l’obtention d’un permis de construire auprès des autorités compétentes ce qui sous-tend la création d’un dossier complexe et délicat pouvant être chronophage et nécessitant bien souvent l’assistance d’un professionnel de la construction. L’installation d’un carport en bois par contre ne va demander tout au plus qu’une déclaration préalable de travaux qui prend la forme d’un simple formulaire à remplir comportant les caractéristiques techniques de la future structure à savoir sa forme, sa couleur, ses dimensions, son emplacement et le matériau utilisé. Si le terrain est situé en zone non protégée, cette déclaration est obligatoire pour les carports couvrant une surface d’emprise au sol comprise entre 5 et 20m2et inutile si la surface est inférieure à 5m2, si toutefois la surface du terrain est située en zone protégée alors la déclaration de travaux préalable est obligatoire quelle que soit la surface. Le délai de l’instruction du dossier est aussi à prendre en compte puisque la plupart du temps il n’est que d’un mois pour une déclaration préalable de travaux.

La construction d’un carport en bois en elle-même

S’il est un élément qui ne peut qu’être porté au crédit du carport, c’est sa grande simplicité d’installation. En effet, qu’il s’agisse d’un carport adossé avec deux piliers ou d’un carport auto-porté avec quatre piliers, il n’est absolument pas nécessaire de couler une dalle de béton avant de l’installer.Celui-ci peut ainsi être installé à n’importe quel endroit sur le terrain à la seule condition que la surface soit à peu près plane. D’ailleurs, l’installation est si peu difficile que les fabricants proposent deux options : le carport en kit et le carport classique. Le carport classique peut ainsi être installé par des professionnels avec des délais de réalisation très limités ce qui a évidemment un impact positif au niveau financier. Les plus bricoleurs quant à eux pourront se tourner vers un carport en bois en kit qu’ils pourront installer eux-mêmes ce qui réduira d’autant plus le prix de cette structure.

Laisser un commentaire